De la Légèreté

C’est à mon goût la sensation la plus délicieuse et pourtant…

…la légèreté à laquelle je fais allusion, celle qui est acquise et non innée, se gagne parfois durement.
Elle n’est pas celle des coquilles vides.
Ni celle de l’inconstance.
Au contraire, elle survient après un long et pénible processus alchimique, lorsque l’Esprit et l’Âme ont traversé moult bouillonnements avant l’Évaporation, et qu’il ne reste qu’une fine poussière de soi, concentré d’essence de Vie.
À partir de ce moment, c’est avec une pensée agile et une chair libérée de ses entraves mentales que l’on peut rejoindre les Bois pour communier avec son Petit Peuple, éternel Maître dans l’Art de la Légèreté.

DSC_128302P

Les Araignées, depuis toujours, nous donnent de fabuleuses leçons de légèreté et de discrétion…il est bien dommage qu’à cause d’une réputation fondée sur des idées farfelues, l’on en profite pas plus souvent. Les Papillons, eux, trouvent plus souvent grâce à nos yeux*, tout comme les Oiseaux d’ailleurs, dont les plumes sont des joyaux de douceur et de finesse.

Le pied léger, l’Esprit reposé et délesté de ses peines et de sa gravité, j’aime allonger la foulée dans les descentes, me donnant ainsi l’impression incroyable d’un décollage imminent, de préférence au-dessus de l’eau…c’est une parcelle de mon enfance qui s’accroche.

DSC_0098P

La Légèreté n’est pas que délicatesse, elle est aussi force et puissance, jamais violence.

DSC_0305P

Je ne sais que trop recommander de tenter de l’atteindre, toutefois il me faut préciser que c’est un voyage sans retour…

*Pour ma part, si j’aime énormément les Papillons, j’aime plus encore les Araignées.

18 commentaires sur « De la Légèreté »

    1. Je les adore, au grand désespoir de beaucoup de gens (et j’avoue adorer les voir se décomposer lorsque je réponds à leur question « que prenez-vous en photo? »)
      Et ton araignée est donc Hogna radiata, belle grosse mama avec ses petits 🙂
      Merci pour ta visite Malyloup !

      Aimé par 1 personne

  1. Je ne retiens de cet article que « Les Papillons, eux, trouvent plus souvent grâce à nos yeux*, tout comme les Oiseaux d’ailleurs, dont les plumes sont des joyaux de douceur et de finesse. »… le reste n’est que fioriture, pour rester poli… Comment ça je suis « ornitho-centré » et de mauvaise foi ? 😀

    Aimé par 1 personne

      1. Cela ne me pose aucun problème 🙂
        J’aime les Oiseaux ! Si ce n’est pas mon sujet principal d’étude, je savoure leur présence malgré tout ^^ Mais il faut bien choisir, les jours sont trop courts, et tu t’occupes d’eux bien mieux que moi 😉

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s